Parti communiste villefranche et Beaujolais
L'actualité des communistes de villefranche et beaujolais

Béligny mon village oublié

POUR LE DROIT À LA SANTÉ POUR TOUS !


Assez de renoncement aux soins !
Assez de souffrance pour les personnels hospitaliers !Les deux dernières lois hospitalières Bachelot et Touraine promulguées depuis six ans n'ont conduit qu'à la déstructuration du système hospitalier public et privé français.
Les politiques libérales de Sarkozy puis de Hollande ont conduit à la multiplication de fermetures de services et d'hôpitaux. Elles ont soigné en premier lieu la finance et le MEDEF!
Conséquences : les maternités explosent, les urgences ne désemplissent pas, les lits de médecine sont occupés par des personnes de plus en plus dépendantes, la chirurgie ambulatoire est imposée aux patients quelle que soit leur situation personnelle, des déserts médicaux s'installent en Rhône-Alpes !
Cette politique d'austérité conduite par les agences régionales de santé est marquée par la constitution de 135 groupements hospitaliers de territoires qui viennent se substituer aux 850 établissements publics de santé.
Pour les personnels, les conditions de travail se dégradent avec des burn-out, des suicides !
Dans le seul cadre des lois de financement de Sécurité Sociale, 22000 emplois et 16000 lits sont menacés de disparition d'ici à 2018.
Cette politique nuit gravement à l'accès et à la qualité des soins malgré l'implication des personnels.
La santé ne se marchande pas! L'argent existe : 50 milliards sont donnés au grand patronat dans le cadre du CICE ainsi que 40 milliards d'exonérations de cotisations sociales....d'autres choix sont possibles avec une autre utilisation des richesses!
Une protection sociale solidaire et de haut niveau allant vers le remboursement à 100% des soins prescrits.
Des augmentations de salaires, retraites et minimal sociaux, retrouver l'équilibre dans les crédits etc.
Tous ensemble, construisons le rassemblement unitaire et anti-libéral nécessaire pour mener une politique conforme aux intérêts de la majorité de la population.


D'autres lieux dits ou quartiers de Villefranche ont leur charme c'est le cas pour Fontgraine, Pontbichet, Le Garet, Les Sources, Les Cavaliers, Belleroche, La Quarantaine... Mais Béligny fut autrefois une commune indépendante, un village jusqu'au milieu du 19e siècle, aujourd'hui plus de trace de ce passé. A la place des fermes, du hameau, s'est érigé fièrement un quartier HLM aujourd'hui au milieu d'une zone commerciale un peu comme un village d'irréductibles. Même l'autoroute qui balafre et coupe Béligny en deux n'a pas réussi entacher l'esprit d'appartenance à ce vieux village qui a permis à Villefranche de se dire Sur Saône.

Depuis près de 30 ans la mairie de droite de Monsieur Perrut (1er adjoints depuis 1989, maire en 2008 et député depuis 1997) a souvent délaissé ce quartier comme d'ailleurs les autres quartiers HLM. On est loin du temps où la gauche construisait et développait un centre social (Centre Salvador Allende) et créait l'école Paul Eluard. La seule réponse de la droite c'est qu'ils ont restaurés les écoles. Au bout de 30 ans c'est un minimum et ça les arrange pour éviter tout reproche de ghettoïsation !

Aujourd'hui avec la droite le clientélisme règne et le bien commun est souvent oublié.

Ainsi parlons des inégalités dans notre ville :

Cantine la plus chère du département, 4,40£ par repas et par enfant, nous revendiquons l'application du quotient familial c'est-à-dire que chacun paie selon ses revenus, comme à Givors ville communiste.

La régie de l'eau concédée à véolia et ses actionnaires voraces qui privilégient leurs intérêts financiers au détriment de la qualité de l'eau et de son prix, nous revendiquons une régie publique de l'eau.

Il n'existe plus de centre social et la maison de quartier est réduite à pas grand-chose. Nous revendiquons une maison citoyenne regroupant des activités sociales et administratives.

Après la suppression de la poste de Belleroche sans la moindre réaction de notre maire, nous sommes vigilants pour le bureau de Béligny lui aussi menacé.

Pour la principale préoccupation des habitants de notre quartier : l'emploi, que fait notre député-maire ?


Vidéo

http://www.pcf.fr/88693 Discours de clôture du 37eme congrès.

Calendrier rouge

                     Toutes les dates et evènements